LES PARTENAIRES
REUNIS
Les Partenaires

L’ANR finance la recherche sur projets. Sur un mode de sélection compétitive qui respecte les standards internationaux, elle s’attache à favoriser la créativité, le décloisonnement, les émergences et les partenariats. Depuis 2010, elle est aussi le principal opérateur des Investissements d'Avenir dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche. Dans ce cadre, elle assure la sélection, le financement et le suivi des projets.

Crée le 22 juin 2010, l’Alliance ATHENA est un espace de concertation, de médiation et de coopération entre les institutions. Elle a pour mission de renforcer les dynamiques du système de recherche en Sciences humaines et sociales. L'Alliance mène une réflexion prospective de long terme et travaille sur l'identification des atouts et ressources afin de faciliter et d'orienter les prises de décision.

Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (Établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.

Le Ministère de la Culture conduit la politique de sauvegarde, de protection et de mise en valeur du patrimoine culturel, favorise la création des œuvres de l'art et de l'esprit et le développement des pratiques et des enseignements artistiques. Il participe à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement concernant les technologies, les supports et les réseaux utilisés dans le domaine des médias.

Le rôle du Ministère des Armées est d’assurer la protection du territoire, de la population et des intérêts français. Il s’implique également dans des missions de service public : ses moyens humains et matériels soutiennent ou suppléent les actions d’autres ministères, au quotidien ou dans l’urgence, sur le territoire national et à l’étranger.

Le Ministère de l’Education nationale définit les orientations pédagogiques et les programmes d'enseignement, qui sont communs et obligatoires à tous les établissements. Il assure également le recrutement, la formation et la gestion de ses personnels.

La politique française de recherche est conduite par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Le Ministère est chargé de préparer et mettre en œuvre la politique du gouvernement dans les domaines de l'enseignement supérieur, de la recherche, de la technologie et de l'espace.

Le Ministère de l’intérieur est le département ministériel du gouvernement français chargé de la sécurité intérieure, de l’administration du territoire et des libertés publiques. Il assure sur tout le territoire le maintien et la cohésion des institutions du pays. Son organisation et ses moyens humains et matériels constituent l’outil privilégié de l’État pour garantir aux citoyens l'exercice de leurs droits, devoirs et libertés.

Le Ministère des Solidarité et de la Santé assure le pilotage de politiques publiques dans les domaines de la solidarité, de la cohésion sociale, de la santé publique et de l’organisation du système de santé. Les programmes de recherche conduits par le ministère, seul ou en partenariat avec d’autres organismes publics, sont destinés à favoriser, détecter et permettre la validation des innovations dans le domaine sanitaire.

Le Ministère du Travail est chargé des thématiques du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle, des relations avec les partenaires sociaux et des thématiques sociales, notamment de la politique générale d'action sociale, et de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles.


Les Financeurs

L’Agence de la biomédecine, agence publique nationale de l’État, compte parmi ses missions la promotion de la recherche médicale et scientifique dans ses domaines de compétence (transplantation, procréation, embryologie et génétique). Dans ce but, son budget intègre des crédits spécifiquement destinés au soutien d’études et de projets de recherche.

L’Agence de la biomédecine, agence publique nationale de l’État, compte parmi ses missions la promotion de la recherche médicale et scientifique dans ses domaines de compétence (transplantation, procréation, embryologie et génétique). Dans ce but, son budget intègre des crédits spécifiquement destinés au soutien d’études et de projets de recherche.

L’ANR finance la recherche sur projets. Sur un mode de sélection compétitive qui respecte les standards internationaux, elle s’attache à favoriser la créativité, le décloisonnement, les émergences et les partenariats. Depuis 2010, elle est aussi le principal opérateur des Investissements d'Avenir dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche. Dans ce cadre, elle assure la sélection, le financement et le suivi des projets.

Le ministère en charge de la santé assure le pilotage de politiques publiques permettant l’accès au soin et l’amélioration des déterminants de santé, dans le cadre de la stratégie nationale de santé. Ces chantiers, menés dans le souci de l’efficience, concernent aussi bien l’accès de tous à une offre de soins de qualité que l’organisation, le maillage et la qualité des dispositifs de soins, ainsi que le suivi de l’ensemble des professionnels de santé qui y exercent. Les programmes de recherche conduits par le ministère, seul ou en partenariat avec d’autres organismes publics, sont destinés à favoriser, détecter et permettre la validation des innovations dans le domaine sanitaire.

Afin d’esquisser les grands défis stratégiques pour la France de demain le CSFRS soutient des recherches dans les domaines de la sécurité et de la défense visant à apporter des éléments de réflexion dans une approche interdisciplinaire, prospective et innovante.

Le CVT Athéna (Consortium de Valorisation Thématique Athéna) a été créé par les pouvoirs publics dans le cadre des investissements d’avenir afin d’œuvrer pour le compte du Centre national de la recherche scientifiques (CNRS), de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), de la Conférence des Présidents d’Universités (CPU) et de l’Institut national des études démographiques (INED), dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS).

Le DEPS est le service d’études et de statistiques du ministère de la Culture et de la Communication.
Ses Missions sont de 3 types : statistique afin d’aider à la définition et aux orientations des politiques culturelles nationales, communautaires et internationales, études et recherche pour contribuer à l’analyse des faits et des institutions de la vie culturelle et prospectif afin de déterminer la stratégie de l’action publique.

Le Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie (DREST) est situé au sein du Service de la coordination des politiques culturelles et de l’innovation (SCPCI), qui dépend du Secrétariat général du ministère de la Culture.


Qui sommes-nous ?

France Stratégie, laboratoire d’idées public, a pour mission d’éclairer les choix collectifs. Son action repose sur quatre métiers : évaluer les politiques publiques ; anticiper les mutations à venir dans les domaines économiques, sociétaux ou techniques ; débattre avec les experts et les acteurs français et internationaux ; proposer des recommandations aux pouvoirs publics nationaux, territoriaux et européens.

La Mission de recherche Droit et Justice est un groupement d’intérêt public (GIP) créé, à l’initiative conjointe du ministère de la Justice et du CNRS, par un arrêté du 11 février 1994. La Mission œuvre au développement d’une activité scientifique de recherche dans les domaines du droit et de la justice.

La MSH Paris-Saclay a une double vocation dans le cadre de la politique du Département SHS de l’Université Paris-Saclay : (1) fédérer les forces SHS du site Paris-Saclay en catalysant les coopérations entre laboratoires et/ou établissements, (2) promouvoir l’interdisciplinarité, notamment celle entre les SHS et les autres sciences.